One Piece

Un forum gratuit sur one piece, creer votre personnage et tracer votre histoire.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» La Princesse Serpent
Jeu 28 Juin - 16:41 par Wendy

» Midona
Jeu 28 Juin - 16:30 par Wendy

» Atelier de Midona
Mer 13 Juin - 11:01 par Midona Zeldissou

» Le chef des révos est là! Monkey D. Dragon
Mer 13 Juin - 10:18 par Midona Zeldissou

» Galerie de Dragon!
Mer 13 Juin - 7:30 par Boa Hancock

» Rencontre avec une de mes charmante soldat! (pv -> Mizoré)
Dim 29 Avr - 11:20 par Mizoré Shirayuki

» Le réveil de Lucci
Dim 22 Jan - 19:10 par Mizoré Shirayuki

» Rencontre avec une jolie jeune-femme (pv ->Mizoré)
Mer 18 Jan - 13:56 par Invité

» Voila Mizo t'es contente ? Wendy est ici !
Sam 14 Jan - 17:14 par Mizoré Shirayuki

Partenaires

op-fow

Partagez | 
 

 Grey Kaze [U.C.]

Aller en bas 
AuteurMessage
Grey Kaze

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 02/01/2012

Fiche technique
Fruit du démon: 0
Berrys: 0
Prime: 0

MessageSujet: Grey Kaze [U.C.]   Mar 3 Jan - 16:10

◘Image de l'avatar (en spoil svp):

◘Nom/prénom : KAZE Grey

◘Surnom: Le brasier

◘Date de naissance: Inconnue

◘Âge: 26 ans

◘Fonction : Amiral

◘Rang : Bretteur/ Combattant avec son fruit du démon

◘ Arme(s): Nom de l'arme : Aika traduit en français cela donne lamentation

Description : C'est l'une des 21 plus grandes lames, elle est longue de 100 centimètres environs et est très fine. La lame est argenté mais le côté non tranchant est légèrement plus foncé. La garde fait la taille d'une main elle est donc courte mais reste équilibré, le fourreau quant à lui est d'une couleur violette avec une fine ligne noire qui en fait le tour sur toute la longueur. Lorsque le sabre est dans ce dernier, on pourrait le prendre au premier cout d'œil pour un simple bâton violet étant donné que le pommeau n'est que la suite du fourreau.


◘ Fruit du démon: Mera Mera No Mie : Logia qui permet de créer, contrôler et être le feu

◘Description physique: Grey fait un bon mètre quatre vingt cinq, ce qui, ajouté à ses épaules large et sa musculature très présente renforce cet air confiant et indémontable qu'il affiche continuellement. Il possède une épaisse tignasse de cheveux noir. Tellement noir que ces derniers possèdent un léger reflet bleu. Ils son l'extrême opposé de son teint de peau qui lui est d'un blanc immaculé. Si on réussissait à le surprendre endormit -et qu'il ne vous a pas encore tranché la gorge- on pourrait presque croire qu'il est mort, du moins jusqu'à ce que l'on remarque s'élever et redescendre doucement et régulièrement son thorax. Il possède des yeux presque aussi noir que son épiderme, mais ils relècelent un éclat plus métalisé et glacial, comme si sa rétine était capable à elle seule de transmettre sa personnalité "apparente". Son visage assez triangulaire est très caractéristique de sa famille qui le fait d'une certaine manière ressembler à un enfant, un enfant tueur donc...
Ses épaules large descendent sur des bras longs et musclé. ces derniers son parcourus de veines sayantes ainsi que de cicatrices blanches vestiges de combats un peu plus rude que d'autres. Son torse musclé est totalement dépourvue de pilosité, en effet le jeune homme est imberbe ce qui ne le dérange pas pour autant et il n'en ai absolument pas complexé, c'est déjà mieux que d'avoir un torse aussi velu que celui d'un chien ! Toujours démunies de poils, ses jambes son longues et musclées par ces longs et répétitifs entraînement.
La plus part du temps l'homme de l'aube aime revêtir un kimono de kendo qu'il laisse ouvert, dévoilant ainsi son poitrail et ses abdos qu'il n'ésite pas à mettre en valeur. Il met souvent sur ses bras des sortes de collants faits dans un tissu noir qui partent des épaules pour continuer jusque sur sa main, il y est retenu par un élastique de la même couleur, passant ainsi entre l'index et le majeur. Akito porte aussi un pantalon fait d'un tissu bleu, la plus part du temps, très fin, ce dernier est par ce fait extrêmement léger et lui permet donc une grande esence lors des combats.
Pour tenir ces deux vêtements entre eux, Grey possède une grande corde, assez large et volumineuse, mais surtout cette dernière est lourde. Pourquoi l'a garde t'il alors ? Tout simplement puisque cette dernière l'aide à s'équilibrer. Il s'en sert donc tel une ceinture et a l'habitude de coincer son fameux sabre dans cette dernière.


◘Description morale: Grey est plutôt difficile à cerner, du moins pour une personne qui ne le connait pas. Car derrière ces regards et sourires enjoliveurs et mielleux, se cache un être assez fourbe capable d'accomplir la moindre besogne sans avoir à broncher pour une bourse bien remplie. Dans ce genre de cas on pourrait le décrire comme dénué d'émotion excepté le désir, le désir de la puissance et comme en ce bas monde la puissance passe souvent pas l'argent il est bien obligé d'en collecter.

Il n'en reste pas moins un homme avec un cœur qui bat, et si il est capable de maitriser ses émotions lors d'un combat, en contre-partie, ces dernières se retrouvent très amplifiées, comme son attirance envers les femmes entre-autre. C'est un bon vivant qui aime profiter de la vie même si il l'arrache de temps à autre, et avec sa main qui sème la mort, il soulève une pinte de bière et coupe des pavés de viande pour se rassasier. Et même si il ne résiste pas aussi bien à l'alcool que certain il se laisse souvent entrainer par quelques descentes qui forgent le caractère.

Grey possède une grande richesse culturel qui lui est utile aussi bien pour les poisons, bien qu'il réfute à utiliser ces derniers, dans le sens où il trouve plus facilement un antidote ; que pour les techniques de chasse ainsi que les points faible des corps des êtres de ce monde. Cette dernière représente pour lui un don précieux qu'il ne faut pas gâcher.

Il montre une certaine dextérité et une agilité qui laisse sans voix et lorsqu'il s'engage dans un "un contre un" il met un point d'honneur à terminer ce combat même si il doit y laisser la vie. Le tueur de sang froid laisse alors place au bretteur qui luttera dans un seul but qui n'est autre que le même que celui de son adversaire : La victoire. Car quand Grey joue c'est pour gagner, et il est capable de mettre absolument tout en œuvre pour gagner. Ce n'est pas non plus l'un de ces héros qui combattent pour l'honneur, non lui combat uniquement pour le plaisir qu'il en découle.


◘Biographie: Ma mère me tenait alors dans ses bras, moi un nouveau né, criant, beuglant, pleurant qu’on l’est arraché au ventre chaud de sa mère, cet endroit où il pouvait dormir tranquillement, sans avoir à craindre la moindre chose du monde extérieur. Une vie commençait, une autre s’achevait, cette mère qui aurait dut prendre son enfant pour le réconforter quand l’orage gronde dehors, comment avait elle put m’abandonner à mon propre destin ? De quel droit avait elle pue l’abandonner à son sort ? Déjà elle s’éloignait, sa vue se troublait, ses oreilles sifflaient, mais elle était heureuse, elle savait qu’elle donnait sa vie pour celle de son enfant. Son mari arriva alors, il découvrit sa femme dans un bain de sang, tenant un minuscule bout de chère entre ses bras maintenant froids, autour d’elle s’afférait les sages femmes, mais pour l’homme maintenant veuf, cela n’avait plus d’importance, il venait de perdre ce à quoi il tenait le plus au monde


_____

- Yaaataaa ! Meurs sale pirate !

- Il m’en faut plus Marine !

Combattant près d’un cours d’eau, avec comme arme de vulgaires épées de bois, mais notre imagination bien que naissante enflammait nos moindre fait et geste. Un véritable petit scénario s'était créé, évidemment s'était toujours mon ami Wings, le futur marine qui gagnait, il avait un an de plus que moi, donc comme il était plus vieux, il savait forcément plus de chose que moi, et il n'ésitait pas à s'en venter, il était plus rapide, plus fort.Le soir, quand le soleil allait laisser place à la lune, nous nous racontions nos rêves futurs, lui voulait être un grand marine, moi un grand pirate, nous avions chacun notre rêve et sachions parfaitement qu'un jour il faudrait que nous nous battions, mais cette fois ce serait avec de vraies armes, pas de des bouts de bois, et quand l'heure du repas sonnera il ne faudra pas lâcher son arme et se précipiter pour aller manger, non il faudra combattre son adversaire jusqu'à ce que l'un de nous deux tombes.Bien sur nous en étions loin, il n'empêche que nous y pensions... J'usqu'à mes 7 ans c'est ce rythme monotone qui occupa ma vie.Un événement allait pourtant faire des vagues sur ce long fleuve tranquille, moi et mon ami, allions enfin pouvoir commencer à nous entraîner sérieusement. Un dojo venait d'ouvrir à deux pas de chez nous.Aussi rapidement que nos jambes pouvaient nous faire courir et que nos poumons nous permettaient de respirer, nous déboulions dans nos maisons respectives avec la même question au bout des lèvres. Dans ma maison se trouvait alors que ma mère adoptive, c'était une femme douce et je savais qu'elle n'était en rien dans l'affaire de la mort de ma mère. C'était à mon père de décider d'après elle, celui-ci se trouvait au port, je prenais donc la direction de ce dernier. Le souffle court et les joues rouges, j'arrivais au port, depuis que ma mère l'avait quitté, mon père n'avait jamais eu le courage de me refuser grand chose.

- Papa ! Papa !

- Qui y a t'il ?

- Attend, d'abord promet moi de ne pas me couper hein ? C'est promit ? Bon voilà, un dojo vient d'ouvrir, s'il te plaît laisse moi y rentrer ! Wings y va aussi !

- Je vais en parler avec ta mère, mais attention, je ne te promets rien !

Je me jetais littéralement à son coups afin d'exprimer ma gratitude.


_____


- Je la ressens...

- Alors laisse la monter en toi, laisse toi t'en imprimer, et quand tu te sentiras près, attaque !
Deux minutes s'écoulèrent sans que je n'esquisse le moindre geste, parfaitement immobile, j'attendais le bon moment, quand ma concentration fut à son paroxysme, je m'élançais, et dans un sifflement presque lointain, je tranchais en deux le mannequin, qui alla rejoindre ses compagnon disposé en tas quleques mètres plus loin.
Mon maître semblait satisfait, et me tapotant l'épaule, il me fit signe de le suivre, je rangeais soigneusement mon sabre dans mon fourreaux avec un geste méthodique.
Il devait être 23h, et je ne comptais plus les heures d'entraînement sur ces vulgaires morceaux de paille, il n'empêche que je savais être patient et que seul mes bras souffraient affreusement le martyre.
Il stoppa, me fit signe de m'asseoir sur le tatami qui servait d'entraînement. S'éclipsa pendant quelques minute avant de revenir, avec trois objets sur lui. Il s'assit à son tours en tournant le dos aux trois grands créateurs du maniement du sabre.

- Il est maintenant temps pour toi d'avoir tes propres sabres.

Il me tendit les deux premiers objets qui se révélait être des sabres, je les sortais des fourreaux un à un examinant longuement les lames. Il semblait satisfait, et d'après ses dires, ils étaient très vieux. Mais ces deux sabres bien que de rudement bonne qualité ne semblaient pas le préoccuper plus que le dernier objet. Il me fit signe d'enlever le tissu qui recouvrait le dit objet. C'était un fruit.

- Qu'est ce ?

- Mange-le.

Après ces années d'entraînement, j'avais une extrême confiance en mon maître, grâce à lui j'étais devenue un exelent épéiste, et je n'avais rien à envier à de grands sabreurs, je croquais donc le fruit, l'homme qui se tenait en face de moi semblait attendre quelque chose. Quand je l'eu finie, il brisa enfin le silence qui était tombé.

- C'est un fruit du démon.

J'écarquillais les paupières, manquant presque de m'étouffer, et après quelques minutes de toux intense, je fixais de nouveau mon maître solennellement.

- Bien, maintenant que vous me l'avez fait manger, pourriez vous au moins me dire lequel est-ce ?

- Tout ce que je sais, c'est que c'est un fruit de type Paramécia, qui te permet donc de devenir un sur-homme, mais lequel, nous le saurons bientôt. En tout cas, je sais qu'il est assez dangereux pour que la marine m'est poursuivit pendant des années jusqu'ici. Et maintenant que tu l'as pris, tu devras vivre ailleurs, je suis désolé, mais ton ancienne existence s'arrête ici. Je crois savoir que tu veux devenir pirate, tu va pouvoir réaliser ton rêve.

- Maître, tenez, dis-je en lui tendant mon sabre, ce n'est pas grand chose, mais je vous dois bien cela prenez le, il est votre à présent.

Je le ressentais, cela arrivait, tout à coup, des coussinets se formèrent sur mes mains. Craignant d'être tombé sur un fruit des plus ridicule, je jetais un regard incrédule vers mon mentor.

- C'est le fruit des coussinet, sa puissance est grande, il te faudra apprendre à la maîtriser, parts à présent. Dit-il dans un soupir.

Il me tendit un sac que je n'avais pas vu.

- Tien prend cela et parts, j'ai une barque à voile qui t'attend au port. Bonne chance, j'expliquerais à tes parents ne t'en faits pas pour eux, je veillerais sur ce village.

Je partis donc emmenant juste de quoi survivre quelques jours, à la recherche de l'aventure.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Grey Kaze [U.C.]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Grey's Anatomy RPG]
» Grey's Anatomy
» Grey Knights
» Mod Blue and Grey
» Fiche Jean Grey

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece :: L'accueil :: Presentation des personnages :: Présentation Validées-
Sauter vers: